Notre projet : faire respirer Puteaux

#AVECFRANCIS #PRINTEMPSPUTEOLIEN

UNE NOUVELLE RESPIRATION

Conçu collectivement, basé sur les constats et idées de plus de 500 Putéolien·ne·s recueillis à l’été 2019, notre projet répond à nos priorités : l’écologie, et de manière indissociable, le social et la démocratie.

Retrouvez ci-dessous le détail de nos propositions. Vous souhaitez participer aux discussions ? Ou bien nous aider à convaincre ? Laissez-nous votre adresse e-mail !

Rejoignez le mouvement

Notre projet plus en détail

Faire Respirer Puteaux

L’écologie, à travers la préservation de notre planète et de notre qualité de vie, est la première de nos priorités.

Puteaux, en tant que ville du Grand Paris d’une part, et en raison de la proximité de La Défense d’autre part, est dans un contexte particulier de pression démographique qui pousse à densifier toujours plus.

Mais cette situation ne doit pas être une fatalité. Les ressources de notre commune nous permettent d’être à la pointe de ce combat du siècle. Puteaux doit innover et devenir un exemple de ville durable en investissant massivement.

C’est notre volonté.

1 – Nous piétonniserons les quartiers, selon le modèle des “super-blocks” barcelonais. En réservant une grande partie de notre voie publique aux piétons, aux cyclistes, aux services communaux et aux riverains, nous apaiserons les déplacements, favoriserons le recours aux mobilités douces, et améliorerons le cadre de vie de chacun·e.

2 – Nous développerons deux forêts urbaines, place Simone et Antoine Veil d’une part et place des Marées d’autre part. Sur près de deux hectares, ces espaces arborés deviendront des écosystèmes à part entière, jouant leur rôle de puit de carbone et de lutte contre les îlots de chaleur.

Forêt Urbaine Puteaux

3 – Nous lancerons un grand programme d’isolation des HLM. Ceci permettra de réduire la facture (écologique et économique) énergétique de la ville, tout en améliorant le quotidien des locataires.

4 – Nous améliorerons le réseau du Buséolien, en termes de maillage et de fréquence. Celui-ci reste encore trop peu utilisé, notamment parce que les deux lignes ne quadrillent pas assez notre ville, et que les passages des navettes sont trop espacées.

5 – En partenariat avec le Conseil Départemental, nous modifierons les quais de Seine entre le pont de Puteaux et le pont de Neuilly pour y favoriser la mixité des circulations (automobiles, cyclistes, piétons) et rompre l’effet autoroute urbaine.

6 – Nous établirons un moratoire sur les nouveaux projets immobiliers le temps de réviser le PLU, d’y intégrer des contraintes environnementales (surfaces construites / arborées, densification raisonnée, mixité sociale…) et de veiller à la conservation de “l’esprit de village” de Puteaux.

7 – Nous ferons de Puteaux un Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV). Ceci passe par la mise en place d’un nouveau modèle de développement, alliant réduction de la consommation d’énergie et développement des énergies alternatives vertes.

8 – Nous verdirons les espaces “verts” existants. Aujourd’hui, nos parcs et squares sont très minéralisés, par souhait de la municipalité en place. Nous y réintroduirons la nature, avec de la végétation en pleine terre notamment. En y installant un mobilier favorisant les rencontres, nous les transformerons en lieux de vie et d’échanges.

9 – Nous végétaliserons les toits des bâtiments municipaux dont la structure le permet. Ceci permettra une meilleure isolation, constituera des refuges pour la biodiversité, et captera une partie du CO2 (effet “puits de carbone”) de la ville.

10 – Nous développerons les énergies vertes sur la ville. La géothermie doit être l’une de nos grandes richesses et ne pas se limiter à la piscine. Le solaire doit également être favorisé, notamment sur les toits non végétalisés. Par ailleurs, nous lancerons une étude pour installer de l’éolien sur le territoire de La Défense.

11 – Nous rendrons les cantines éco-compatibles : critères écologiques stricts sur les fournisseurs (producteurs locaux bio, interdiction de l’élevage intensif…), proposition de repas végétariens équilibrés…

12 – Nous mettrons en place une subvention pour les abonnements de transports en commun à l’adresse des personnes n’ayant pas de remboursement total issu de leur entreprise.

13 – Nous couvrirons la voie de chemin de fer entre la rose de Cherbourg et le pont de la rue Sadi Carnot, pour y installer une ferme de permaculture pédagogique. Elle deviendra un point de respiration dans le haut de Puteaux, et facilitera la liaison bas / haut.

14 – Nous créerons un “magasin pour rien. Afin de faciliter la réutilisation et le recyclage, ce lieu permettra à chacun·e de déposer les objets dont il n’a plus besoin, et de repartir gratuitement avec les dons des autres.

15 – Nous favoriserons le compostage. Aujourd’hui, le “maître-composteur” de la ville est largement sous exploité. Nous lui donnerons un rôle proactif : il veillera au déploiement de composteurs dans l’ensemble des résidences de la ville et à la sensibilisation / formation des citoyen·ne·s.

Donner de l’air aux Putéolien·ne·s

L’urgence sociale est pour nous indissociable de l’urgence écologique. C’est pourquoi la thématique de la solidarité est l’une de nos grande priorité.

Puteaux est la ville la plus riche de France. Mais sa population, elle, ne l’est pas. 5 300 Putéolien·ne·s vivent sous le seuil de pauvreté. 2 500 personnes sont au chômage.

Faire respirer Puteaux, c’est aussi donner de l’air à ses habitant·e·s en réglant les problématiques de fin de mois.

1 – Nous instaurerons un Revenu Minimum Social Garanti, sur le modèle de celui de la ville de Grande-Synthe. Ce revenu supplémentaire, stable, garantira à chaque Putéolien·ne de vivre au-dessus du seuil de pauvreté.

2 – Nous adhérerons à l’expérimentation nationale Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée. Chaque Putéolien·ne au chômage de plus de deux ans se verra proposer un emploi à temps choisi subventionné par l’Etat et la commune, sur une activité non concurrentielle.

3 – Nous augmenterons et diversifierons l’offre de logements à loyer modéré. Les HLM sont de différents types, du logement “très social” (PLAI) au logement intermédiaire (PLI) : une grande part de la population peut donc y prétendre. Nous proposerons des logements en cohérence avec la structure de la population à Puteaux.

4 – Nous développerons des Tiers Lieux, mêlant espaces de rencontre, de travail et de culture. Nous y intégrerons un FabLab, un Repair’Café, des locaux dédiés à l’éducation populaire, ou encore des cafétérias / espaces de coworking.

5 – Nous limiterons le prix de l’immobilier sur la ville. Dans le neuf, nous imposerons un prix au mètre carré maximum en complétant la “Charte qualité construction neuve” déjà existante. Pour les locations, nous intégrerons un critère sur le montant du loyer dans le “permis de louer” déjà en expérimentation.

6 – Nous lutterons contre l’habitat indigne, en instaurant une veille active des copropriétés à risque, et en aidant les Putéolien·ne·s concerné·e·s à se reloger sur notre commune.

7 – Nous réintroduirons l’application des surloyers dans les logements sociaux pour les ménages dont les revenus dépassent les plafonds. De manière générale, nous mènerons une politique dynamique de gestion du parc de logement social pour garantir à chaque ménage un logement cohérent avec ses besoins.

8 – Nous transformerons la Police municipale en Police des quartiers. Chaque agent aura ainsi une connaissance précise de son périmètre, des habitant·e·s, et pourra jouer un rôle de médiation et de prévention.

9 – Nous développerons la solidarité internationale, en privilégiant les jumelages et les aides à des villes qui en ont vraiment besoin. Par ailleurs, nous développerons un jumelage tri-partite avec une ville d’Israël et une ville de Palestine.

10 – Nous investirons dans l’économie sociale et solidaire, notamment en créant un incubateur de coopératives d’activité et d’emploi et de SCOP.

11 – Nous développerons des maisons relais, à destination des personnes au faible niveau de ressources dans une situation d’isolement ou d’exclusion lourde et dont l’accès à un logement autonome apparaît difficile à court terme.

Un nouveau souffle citoyen

L’urgence démocratique est un sujet national. Néanmoins, à Puteaux, elle est particulièrement exacerbée.

Nous devons non pas nous contenter de rendre le fonctionnement de notre municipalité plus démocratique, mais nous assurer que les citoyen·ne·s sont au coeur de la prise de décision politique.

1 – Nous installerons un Conseil municipal de citoyen·ne·s tiré·e·s au sort. Il siègera systématiquement une semaine avant chaque Conseil municipal des élu·e·s, et prendra position sur les mêmes délibérations. Ses membres recevront par ailleurs une formation sur la gestion d’une commune.

2 – Nous créerons une Assemblée citoyenne du temps long. Composée de citoyen·ne·s, d’associatif·ve·s et d’expert·e·s, elle portera la voix des générations futures et de l’environnement. Elle examinera les grandes décisions prises par la commune et disposera d’un droit de veto.

3 – Dès notre arrivée à la mairie, nous réaliserons un grand audit sur le fonctionnement de la commune. Nous restituerons ces résultats lors d’un cycle de réunions publiques.

4 – Nous refondrons totalement les différents systèmes d’attribution de la commune : logements sociaux, places en crèche, voyages… Nous mettrons en place des critères précis et publics, et nous indiquerons à chaque demandeur·se sa place en liste d’attente le cas échéant.

5 – Nous mettrons en place des conseils de quartier. Ils seront dotés d’un budget propre, qu’ils gèreront de manière participative. Ils seront systématiquement sollicités par le Conseil municipal pour tout projet concernant le quartier, et pourront à l’inverse saisir le Conseil municipal en cas de besoin.

6 – Nous définirons des thématiques sur lesquels les décisions seront systématiquement soumises à un référendum local. Par exemple, les décisions en termes d’urbanisme seront soumis à l’approbation des Putéolien·ne·s.

7 – Nous créerons une “Mairie symbolique de La Défense”. Cette institution permettra aux habitant·e·s du quartier d’affaires d’être représenté·e·s et entendu·e·s dans les instances de décision.

8 – Nous mettrons en place un “observatoire citoyen du programme”. Piloté par le Conseil municipal citoyen et l’opposition municipale, il aura la tâche de vérifier l’application de notre programme tout au long du mandat.

9 – Nous réformerons les Conseils communaux des jeunes existants pour leur donner une vocation civique. Les jeunes élu·e·s participeront ainsi à la vie de la cité et auront un premier aperçu de l’engagement pour le bien commun.

10 – Nous garantirons à l’opposition le droit de jouer son rôle de contre-pouvoir : établissement d’un calendrier des conseils municipaux, indemnisation de l’ensemble des élu·e·s en diminuant les indemnités du maire et des adjoint·e·s, présence dans les commissions et les conseils d’administration…

Education et jeunesse

La jeunesse est l’avenir de notre commune, et de notre pays. Derrière cette évidence se cache une grande responsabilité : nous devons garantir à chaque enfant et chaque jeune une éducation et un environnement permettant son développement et son épanouissement.

1 – Nous reviendrons à un rythme scolaire adapté pour l’enfant, avec une semaine de 5 journées scolaires plus courtes (de 8h30 à 15h), suivies d’activités périscolaires gratuites permettant aux enfants de découvrir d’autres domaines. Musique, sport, spectacle vivant, langues étrangères… Tout pour accompagner le développement de nos enfants.

2 – Nous réviserons la carte scolaire, pour lutter contre la surpopulation des grosses écoles de Puteaux (Pyramide, République…) tout en empêchant les plus petites (Défense 2000…) de perdre des classes, et pour rattacher les quartiers centre-ville (actuellement école Voltaire) et Boieldieu (actuellement école Bergères) à des écoles plus proches.

3 – Nous garantirons à chaque jeune Putéolien·ne de pouvoir partir une fois par an en voyage durant les vacances scolaires. Pour cela, nous modulerons le prix des voyages en fonction des revenus des parents, et nous choisirons des destinations abordables et écologiquement responsables.

4 – Nous installerons des Tiers Lieux dans Puteaux dotés d’espaces de travail et de rencontre permettant aux jeunes de se retrouver.

5 – Nous rendrons les activités pour les enfants dans le cadre des animations de la ville (ateliers, structures gonflables…) gratuites.

Culture, sport, vie associative

La richesse d’une ville se mesure également au dynamisme de sa vie culturelle, sportive et associative.

1 – Nous créerons un Musée des Avant- Gardes, lieu unique consacré au patrimoine artistique et industriel de la ville. Ce musée, à rayonnement régional, fera la part belle au passé à rayonnement national voire mondial de Puteaux : la section d’or (Kupka, Deschamps…), les voitures de De Dion-Bouton, les avions de Blériot…

2 – Nous requalifierons le Conservatoire Jean-Baptiste Lully en Conservatoire à Rayonnement Départemental, gage d’un enseignement complet et diplômant. Il sera accessible à tous grâce à une tarification suivant le taux d’effort (ex-quotient familial).

3 – Nous créerons des événements nocturnes conviviaux sur les emplacements des deux marchés, alliant notamment food trucks et musique.

4 – Nous ouvrirons les équipements municipaux aux associations et aux Putéolien·ne·s. Les salles de nos équipements culturels seront mis à disposition des groupes, associations, compagnies d’art vivant de la ville. Les équipements sportifs seront eux ouverts en dehors des heures d’utilisation par les clubs à l’ensemble des Putéolien·ne·s.

5 – Nous augmenterons le soutien financier aux associations en contrepartie d’un plan de développement à moyen terme.

6 – Nous remplacerons les jardins familiaux par des jardins partagés, auxquels pourront participer tou·te·s les Putéolien·ne·s motivé·e·s.

7 – Nous soutiendrons les clubs de sport pour leur permettre de s’inscrire dans un objectif de haut niveau. C’est en effet le rayonnement de nos clubs de sports qui inspirent les jeunes Putéolien·ne·s.

Puteaux, ville féministe

Ces dernières années, la prise de conscience quant aux inégalités femmes/hommes a franchi un nouveau cap. Néanmoins, cela reste largement insuffisant. A nous de porter les solutions concrètes pour résoudre le problème.

A l’échelle locale, les villes sont encore trop souvent pensées par et pour les hommes.Nous repenserons la ville comme un espace accessible à tou·te·s. 

1 – Nous mettrons en place une “règle de l’égalité” dans toutes nos décisions politiques : tou·te·s les investissements devront être non genrés, ou être compensés pour garantir une véritable mixité entre les femmes et les hommes.

2 – Dès le plus jeune âge, l’aménagement des cours d’école participe de la ségrégation entre les garçons et les filles. Les garçons occupent une place centrale avec les jeux de ballon alors que les filles (et les garçons ne répondant pas au modèle dominant) sont relégué·e·s à la périphérie. Par conséquent, nous repenserons l’aménagement des cours d’école pour en faire des lieux d’échange et de jeux mixtes.

3 – Nous favoriserons la réappropriation de l’espace public par les femmes et les jeunes filles. Nous veillerons à la pratique mixte de certains sports. Trop souvent les installations, et donc les financements municipaux, ne bénéficient qu’aux hommes (stades, skatepark, terrains de baskets etc.). Des groupes d’hommes s’emparent de ces lieux, sous les yeux desquels les jeunes femmes n’osent pas toujours se lancer et donc désertent ces installations.

4 – Nous renommerons les espaces (rues, stades, passerelle, palais…) pour mettre à l’honneur les femmes invisibilisées de l’histoire et de la culture.

5 – Nous demanderons à la RATP de mettre en place l’arrêt de bus à la demande à partir de 22h. Cette expérimentation est en cours sur plusieurs lignes pour sécuriser les trajets, notamment, des femmes : nous demanderons qu’elle soit déployée à Puteaux.

Faire une proposition

En tant que Putéolien·ne, votre expérience de la ville est unique et précieuse. Vous avez une idée, un projet pour Puteaux ? Proposez-les grâce au formulaire ci-dessous !

Votre proposition concerne :

Printemps Putéolien - Elections municipales 2020 - Mentions légales